CLUB FRANCOPHONE DÉDIÉ A LA YAMAHA FJR 1300

" la balade inaugurale et régionale en territoire national ", ça bouge ! c'est ICI



Derniers sujets

» Talons passagère fondus sur le pot ! !
Aujourd'hui à 12:43 par XS1100

» Où mettez-vous vos caméras ?
Aujourd'hui à 12:25 par papgeorges

» collage poignées chauffantes
Aujourd'hui à 10:53 par ours57

» Éclairage
Aujourd'hui à 9:52 par Yannick85

» Pots d'échappement ou Silencieux
Aujourd'hui à 8:05 par seb027

» Moto GP le mans 2018
Hier à 7:53 par lulu 76

» probleme electrique
Ven 18 Mai - 20:11 par XS1100

» L'humeur du jour
Ven 18 Mai - 19:14 par Yannick85

» Poignée accélérateur dure
Ven 18 Mai - 17:10 par ours57

» Joyeux anniversaire utakas
Ven 18 Mai - 16:19 par utakas

» le grand n'importe quoi, c'est ça 80 KMH
Ven 18 Mai - 7:30 par lulu 76

» Fragile le Michelin PR4 GT ?
Ven 18 Mai - 6:48 par jacques68

» Nouveau dans le forum beauceron84
Jeu 17 Mai - 20:57 par Jeepeeh

» Une semaine avec une FJR débridée
Jeu 17 Mai - 17:59 par jacques68

» Relais Phare/Poignées Chauffantes ?
Jeu 17 Mai - 17:20 par Yannick85

» 2005 en cours ;-)))
Jeu 17 Mai - 1:42 par AshtagMoh

» réponse ou envoi mail privé
Mer 16 Mai - 15:12 par CEBOMA

» Protections pots FJR
Mer 16 Mai - 14:52 par TONIC

» type de filetage emplacement rétro sur la cocotte gauche FJR
Mar 15 Mai - 5:58 par papgeorges

» Présentation Skyou
Lun 14 Mai - 14:45 par Jeepeeh


Au Personnel soignant

Partagez
avatar
JoLn15
Nouveau
Nouveau

Messages : 48
Date d'inscription : 24/12/2017
Age : 67
Localisation* : Montboudif, 15190

Au Personnel soignant

Message par JoLn15 le Ven 20 Avr - 9:34

Voilà, après mon accident, et surtout lors de ma convalescence, à l'heure du bilan, beaucoup de choses me reviennent. Surtout je bénéficie d'un privilège incroyable, une deuxième vie.
Je dédie ce poème à l'ensemble du personnel soignant.

Poème baptisé "Femmes de garde":

Allongé sur le dos, dans le fond de mon lit qui fait des plis, le temps est long, très long. Je ne cherche pas à me raconter, je veux simplement vous remercier.
 
A la fin, je ne sais plus si je regarde
La dalle au plafond ou si c’est elle qui me garde.
Les jours sont longs comme une nuit sans fin.
On a beau dire qu’on s’en fout, comme des morts de faim
On tient trop à la vie et l’on veut maintenant
La croquer et tout faire, oublier ces instants.
 
Il est l’heure et pourtant aucun bruit dans l’couloir
La toilette ce matin a encore du retard.
Ces moments redoutés au début, aujourd’hui
Sont espérés, comme en plein désert de bons fruits.
… Ce n’est pas celle qui prend grand’ soin de ma personne,
Débrouille-toi mon vieux, tu n’as pas besoin de bonne.
 
Le temps semble long, je ne pourrai retenir
Cette envie qui pousse à la porte, proche à venir.
Vous avez sonné? Oui, je voudrais le bassin.
Et maintenant, combien de temps sur ce machin?
Elle reviendra quand elle pourra, toute occupée
A remplacer maman pour d’autres handicapés.
 
Ça fait beaucoup de mamans, mais beaucoup d’enfants…
Ca fait aussi beaucoup de pas, beaucoup de temps.
Merci à vous, même si parfois c’est un peu froid,
Vous êtes notre lumière dans notre désarroi.
Aujourd’hui tout va mieux et je vous remercie,
Grâce à vous et aux infirmières je mange la vie.

Maintenant que je sais enfin qui me regarde:
Plus la dalle du plafond, mais vous femme de garde.
avatar
The wall
FJRnaute Expert
FJRnaute Expert

Messages : 838
Date d'inscription : 11/02/2015
Age : 55
Localisation* : Tournai(B)

Re: Au Personnel soignant

Message par The wall le Ven 20 Avr - 10:16

Une femme de garde j'en ai une dans mon lit quand elle ne fait pas la nuit. Merci pour elle et pour elles super
Un très beau metier mais combien difficile. 

Merci pour ce poème.

    La date/heure actuelle est Mar 22 Mai - 13:27